Les oreilles loin du front
Accueil du site > Emissions > Femmes en mouvement. De nouvelles pistes pour repenser les migrations avec (...)

Femmes en mouvement. De nouvelles pistes pour repenser les migrations avec la géographe Camille Schmoll

MP3

MP3 - 160.8 Mo

jeudi 8 novembre 2018, par loldf

Le 31 octobre, on vous a passé des extraits d’une conférence de Camille Schmoll, donnée le 11 octobre 2018 à l’Espace Mendès France, à Poitiers, dans le cadre d’un cycle de conférences organisées en partenariat avec le laboratoire Migrations internationales : Espaces et Sociétés (MIGRINTER, UMR 6588, CNRS-université de Poitiers).

Conférence Camille Schmoll, maîtresse de conférences en géographie, université Paris-Diderot. Ses travaux portent sur les dynamiques migratoires et leur contrôle dans l’espace euro-méditerranéen ainsi que sur la relation entre genre et migrations, thème sur lequel elle a publié plusieurs ouvrages. Elle prépare un ouvrage portant sur les « damnées de la mer », ces figures féminines de la traversée de la Méditerranée (éd. La Découverte).

Depuis peu, la recherche a pris conscience de l’importance des femmes dans les flux migratoires, tordant ainsi le cou à l’idée largement répandue d’une féminisation récente des migrations. Cette conférence part de l’expérience des femmes migrantes pour questionner les causes de leur départ, leurs trajectoires migratoires, ainsi que les transformations sociales qu’elles provoquent. La prise en compte du point de vue et de l’expérience des femmes permet de mieux comprendre l’expérience migratoire dans sa totalité et sa complexité, au sens où elle déplace, questionne le regard masculin et le subvertit en mettant en lumière d’autres lieux, d’autres processus et d’autres dynamiques de pouvoir liés à la migration. Partir des femmes c’est aussi défendre une perspective qui nous éloigne de certains discours victimisants sur la migration féminine, mais c’est tout également refuser une vision linéaire de la migration comme nécessairement émancipatrice.

Voir en ligne : Femmes en mouvement. De nouvelles pistes pour repenser les migrations.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0