Les Oreilles loin du Front

Toutes nos émissions (ou presque) sont là. Ça fait pas mal de sons à se mettre ou à se remettre dans les oreilles de gauche.

  • 20 mai 2015
    Angela Davis à la Bourse du Travail de Saint-Denis

    Le 20 mai

    L’invitée d’honneur des 10 ans du Mouvement des indigènes de la République (MIR) devenu en 2008 Parti des indigènes de la République (PIR) était Angela Davis. Nous vous proposons d’écouter son intervention enregistrée à la bourse du travail de Saint-Denis le 8 mai 2015.


  • 13 mai 2015
    Conférence de Carole Reynaud-Paligot : L’anthropologie raciale 1850-1940 – Institutionnalisation et internationalisation d’une discipline

    Le 13 mai, on a diffusé une conférence de Carole Reynaud-Paligot sur l’histoire de l’anthropologie raciale, enregistrée à Poitiers à l’Espace Mendes-France le 2 décembre 2014.

    Présentation de la Conférence :
    L’essor de l’anthropologie « raciale » prend source dans un contexte scientifique spécifique, celui du développement des sciences naturelles et de la démarche classificatoire. La croissance économique des pays industriels a entraîné l’apparition d’une bourgeoisie prospère et éduquée qui a manifesté un intérêt intellectuel pour la vie scientifique et a soutenu financièrement les sociétés savantes. Incarnant la modernité scientifique, forte du prestige des sciences naturelles dont elle était issue, la « science des races » a été en capacité de faire pénétrer ses enseignements dans d’autres espaces intellectuels ; publicistes, historiens, philosophes ont puisé dans ces savoirs biologiques des outils séduisants pour l’analyse des sociétés humaines et ont fait de la notion de race une clé d’explication des relations entre ces sociétés. Enfin, son succès réside également dans sa capacité à répondre à des enjeux politiques qui ont émergé dans un contexte européen marqué par de très fortes rivalités entre les sociétés impériales. Les États-nations l’ont, en effet, mobilisée dans la grande quête des origines nationales, une thématique au cœur de la construction des identités nationales de la fin du XIXe siècle.

    http://emf.fr/20527/lanthropologie-raciale-1850-1940-institutionnalisation-et-internationalisation-dune-discipline/


  • 6 mai 2015
    "Je ne suis pas féministe mais..." et "L’Abécédaire de Christine Delphy" avec Florence et Sylvie Tissot

    Le mercredi 6 mai 2015, on a reçu Florence et Sylvie Tissot pour parler des documentaires "Je ne suis pas féministe mais..." et de "L’Abécédaire de Christine Delphy".

    Présentation de "Je ne suis pas féministe mais..." :
    En 1970, à la suite d’une action retentissante sous l’Arc de Triomphe à Paris, la sociologue Christine Delphy fonde, avec d’autres femmes, le légendaire MLF. Je ne suis pas féministe, mais… lui consacre un portrait et revient sur les acquis du féminisme et ses enjeux actuels.

    Présentation de "L’Abécédaire de Christine Delphy" :
    L’Abécédaire de Christine Delphy, un long entretien avec Sylvie Tissot, de A comme Amitié à Z comme Zizi en passant par XY comme Différence des sexes explore les concepts clefs de la théorie féministe (Genre, Travail domestique) tout en revenant sur les épisodes de la vie de Christine et les événements historiques auxquels elle a participé.

    Pour en savoir plus sur ces documentaires : https://jenesuispasfeministemais.wordpress.com/

    le site du collectif les mots sont importants : http://lmsi.net/

    le blog de Christine Delphy : https://delphysyllepse.wordpress.com/


  • 29 avril 2015
    avec l’historienne Fanny Gallot En découdre
    Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société

    Le 29 avril 2015, nous sommes allé-e-s à l’usine du côté des ouvrières comme celles de chez Moulinex, de Chantelle ou de Lévi’s avec l’historienne Fanny Gallot qui vient de publier "En découdre, comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société" aux éditions La Découverte.


  • 22 avril 2015
    Les mobilisations sociales des Chinois de Paris avec la sociologue Ya-Han Chuang

    Mercredi 22 avril 2015, nous sommes revenus sur les grèves des manucures, les manifestations des chinois de Belleville, et les mouvements de sans-papiers avec Ya-Han Chuang doctorante en sociologie travaillant sur la socialisation politique des immigrés chinois en France.

    Pour lire le travail de Ya-Han Chang : http://paris-sorbonne.academia.edu/YaHanChuang


  • 15 avril 2015
    Les mouvements sociaux au Québec : Du printemps érable au printemps 2015 contre l’austérité.

    Mercredi 15 avril 2015, à travers des reportages et des interviews de la radio communautaire de l’université McGill CKUT (http://ckut.ca), nous avons parlé des luttes sociales au Québec.
    Trois ans après le printemps érable, depuis le 23 mars 2015, plusieurs associations étudiantes ont voté une grève et organisent des débrayages pour protester contre les mesures de compressions budgétaires du gouvernement libéral de Philippe Couillard et l’exploitation des hydrocarbures.

    Pour en savoir plus sur les revendications du printemps 2015 contre l’austérité : http://printemps2015.org/fr/

    Pour suivre l’actualité des luttes sociales au Québec : http://ckut.ca et http://www.mediacoop.ca/

    Précédentes émissions : http://www.loldf.org/spip.php?article320
    http://www.loldf.org/spip.php?article310


  • 8 avril 2015
    (Rediffusion) Les hommes dans les mouvements féministes français (1870-2010). Sociologie d’un engagement improbable

    Le 8 avril : rediff Alban Jacquemard

    http://www.loldf.org/spip.php?article287

  • 1er avril 2015
    Retour en Grèce après la victoire de Syriza

    Mercredi 1er avril 2015

    Retour en Grèce après la victoire de Syriza

    Deux mois après la victoire de Syriza, nous sommes retourné-e-s en Grèce, de la rue au parlement, grâce aux cartes postales sonores de notre correspondant sur place le journaliste Fabien Perrier.

    Zoe Konstandopoulou (présidente de la Vouli), Eric Toussaint (CADTM), Yannis Androulidakis (journaliste), Gavriil Sakellaridis (Porte-parole du gouvernement), Sia Anagnostopoulou (Députée Syriza), ainsi que des responsables associatifs, des citoyens grecs et des immigrés sans-papiers témoignent de leurs conditions de vie, de leurs espoirs et leurs doutes quelques semaines après l’arrivée au pouvoir d’Aléxis Tsípras.


  • 25 mars 2015
    Debout-Payé avec Gauz et Aude Rabillon

    Mercredi 25 mars 2015 :

    « Si elle se répétait aujourd’hui, la prise de la Bastille libérerait des milliers de prisonniers de la consommation. ».
    Vis ma vie de vigile avec Gauz, auteur de Debout-Payé publié aux éditions Le Nouvel Attila et Aude Rabillon, réalisatrice d’un documentaire sonore accompagnant l’ouvrage : "La parole est à ceux qui nous observent".

    Présentation de l’éditeur :

    "Le livre que Franz Fanon n’a pas écrit sur la société de consommation.

    Debout-Payé est le roman d’Ossiri, étudiant ivoirien devenu vigile après avoir atterri sans papier en France en 1990.

    C’est un chant en l’honneur d’une famille où, de père en fils, on devient vigile à Paris, en l’honneur d’une mère et plus globalement en l’honneur de la communauté africaine à Paris, avec ses travers, ses souffrances et ses différences. C’est aussi l’histoire politique d’un immigré et du regard qu’il porte sur notre pays, à travers l’évolution du métier de vigile depuis les années 1960 — la Françafrique triomphante — à l’après 11-Septembre.

    Cette épopée familiale est ponctuée par des interludes : les choses vues et entendues par l’auteur lorsqu’il travaillait comme vigile au Camaïeu de Bastille et au Sephora des Champs-Élysées. Gauz est un fin satiriste, tant à l’endroit des patrons que des client(e)s, avec une fibre sociale et un regard très aigu sur les dérives du monde marchand contemporain, saisies dans ce qu’elles ont de plus anodin — mais aussi de plus universel.

    Un portrait drôle, riche et sans concession des sociétés française et africaine, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace."

    http://www.lenouvelattila.fr/debout-paye/


  • 18 mars 2015
    ¡Podemos !

    Mercredi 18 mars 2015,

    ¡Podemos !

    Quand un mouvement social se transforme en parti Mover ficha : convertir la indignación en cambio político ¡Claro que Podemos ! On a parlé de la situation sociale et politique en Espagne avec Irma et Gastón des militants du cercle parisien de Podemos, le nouveau parti qui bouleverse le paysage politique espagnol.

    Pour plus d’information sur les activités du cercle parisien de Podemos : http://podemosparis.com/
    et sur Podemos en Espagne : http://podemos.info/


  • 11 mars 2015
    (Rediffusion) Comment la République française appréhende la discrimination raciste, avec Mireille Eberhard

    Le 11 mars 2015 nous avons rediffusé l’émission enregistrée le 15 janvier 2014 avec Mireille Eberhard, retrouvez-là ici :

    http://www.loldf.org/spip.php?article413

  • 4 mars 2015
    avec la sociologue Johanna Siméant Le travail humanitaire
    Les acteurs des ONG, du siège au terrain

    De docteur Justice à Bernard Kouchner, de la création de MSF au scandale de l’Arche de Zoé, mercredi 4 mars 2015 on a parlé de l’humanitaire avec la sociologue Johanna Siméant, auteure avec Pascal Dauvin du livre Le travail humanitaire, Les acteurs des ONG, du siège au terrain publié aux éditions de Sciences Po’.


  • 25 février 2015
    Permis de tuer

    Mercredi 25 février 2015

    On a diffusé des extraits de la rencontre, autour du livre "Permis de tuer. Chroniques de l’impunité policière" (Ed. Syllepse), qui a eu lieu le samedi 21 février, à la librairie Publico, dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste (http://anticolonial.net/).

    Et on avait aussi en plateau avec nous Manu et Joe du collectif Angles Morts.

    http://www.syllepse.net/lng_FR_srub_37_iprod_611-permis-de-tuer.html#

    Les prochains rendez-vous :
    - samedi 14 mars : Soirée de soutien au collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri, au centre social autogéré l’Attiéké, 31 Bd Marcel Sembat à Saint-Denis.
    à partir de 18h :
    18h30 : Projection d’un extrait du film « Qui a tué Ali Ziri ? » /
    Discussion avec le collectif Vérité et justice pour Ali Ziri
    20h30 : concert : Première Ligne / Sitou Koudadje / Dino

    https://collectifattieke.wordpress.com/2015/03/09/169/

    - Dimanche 15 mars : Journée internationale contre les violences policières, Rassemblement Place du Trocadéro à Paris, de 14h à 18h30.
    http://atouteslesvictimes.samizdat.net/

    A écouter aussi : les émissions réalisées par les camarades de Frontline (2e et 4e vendredi du mois, 18h-19h sur FPP), notamment celle du 26 septembre 2014,
    http://www.bboykonsian.com/

    Pour soutenir le documentaire "Qui a tué Ali Ziri" : http://www.kisskissbankbank.com/qui-a-tue-ali-ziri-une-histoire-et-un-film-etouffes?ref=category

    http://collectif-ali-ziri.over-blog.com/


  • 11 février 2015
    (Rediffusion) Repères pour résister à l’idéologie dominante. Avec Gérard Mauger

    Mercredi 11 et 18 février 2015, on a rediffusé l’émission en deux parties avec le sociologue Gérard Mauger.
    Retrouvez les deux émissions originales ici :

    Première partie (15 mai 2013) http://loldf.org/spip.php?article375

    Deuxième partie (22 mai 2013) http://loldf.org/spip.php?article376

  • 4 février 2015
    avec l’économiste Cédric Durand Le capital fictif

    Le capital fictif, Késako ? On en a parlé avec l’économiste Cédric Durand qui vient de publier "Le capital fictif, comment la finance s’approprie notre avenir" aux éditions Les prairies ordinaires.


  • 28 janvier 2015
    avec Stanislas Morel La médicalisation de l’échec scolaire

    Phobie scolaire, dyslexie, précocité intellectuelle, hyperactivité... On a parlé d’éducation, d’échec scolaire et des inégalités à l’école avec le sociologue Stanislas Morel qui vient de publier "La médicalisation de l’échec scolaire" aux éditions la dispute.


  • 21 janvier 2015
    Lutter contre l’islamophobie avec Ndella Paye et Houda Asal

    Mercredi 21 janvier 2015, on a reçu Ndella Paye (militante féministe et antiraciste, membre du collectif Mamans Toutes Egales) et Houda Asal (sociologue, associée à l’équipe de recherche sur les inégalités sociales, CMH à Paris, et Université McGill à Montréal) pour faire le point sur l’islamophobie.
    Dans le climat français et mondial actuel, il nous a en effet paru salutaire de poser les dangers et les termes dans lesquels l’islamophobie se manifeste, comment elle est vécue par celles et ceux qui en sont la cible, et comment lutter contre cette forme de racisme.

    Le site du collectif mamans toutes égales :
    http://www.mamans-toutes-egales.com/

    Vous êtes perdu-e-s dans la cacophonie émotionalo-nationaliste depuis la tuerie à Charlie Hebdo ? Voilà une bonne et riche compilation de textes pour réfléchir au calme :
    http://entrelesoreilles.blogspot.fr/2015/01/elo188-charlie-pourquoi-est-ce-que-tout.html


  • 14 janvier 2015
    "Expériences et contestations des restructurations" avec Sophie Pochic, Maria Voichiţa Grecu et Mathieu Hocquelet

    Mercredi 14 janvier 2015

    On a reçu la sociologue Sophie Pochic qui a coordonné, avec Anne Bory, deux numéros de la revue Travail et Emploi (n°137 et 138) intitulés : Une crise sans précédent ? Expériences et contestations des restructurations. En plateau aussi, l’anthropologue Maria Voichiţa Grecu qui signe l’article « On est resté l’écume du métier. Le groupe des mineurs de la Vallée du Jiu (Roumanie) disloqué par les restructurations, 1997-2013 », et le sociologue Mathieu Hocquelet auteur de l’article « Grande distribution globale et contestations locales : Les salariés de Walmart entre restructurations discrètes et nouvelles stratégies syndicales »

    Retrouvez ces deux numéros de Travail et Emploi ici :
    http://travailemploi.revues.org/6180

    ou ici :
    http://www.cairn.info/revue-travail-et-emploi-2014-1.htm


  • 7 janvier 2015
    Hommage à René Vautier / Fabien Perrier : prochaines élections en Grèce

    Mercredi 7 janvier 2015

    On a d’abord rendu hommage à René Vautier en rediffusant une interview réalisée en 2001. Retrouvez-la ici : http://loldf.org/spip.php?article315

    Ici aussi, un entretien avec Les Mutins de Pangée :
    http://www.lesmutins.org/
    Vous y retrouverez également les coffrets DVD édités par Les Mutins de Pangée, regroupant des films incontournables de René Vautier.

    On a ensuite parlé de la Grèce où la gauche (la vraie) a de fortes chances de gagner les prochaines élections avec le journaliste Fabien Perrier.


  • 31 décembre 2014
    (Rediffusion) « Jeunesses arabes. Du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques » avec Laurent Bonnefoy

    Mercredi 31 décembre 2014, on a rediffusé l’émission réalisée en mars dernier avec Laurent Bonnefoy.

    Retrouvez l’émission ici : http://loldf.org/spip.php?article423

  • 24 décembre 2014
    (Rediffusion) Encaisser ! Avec Marlène Benquet

    Mercredi 24 décembre 2014, on a rediffusé l’émission réalisée en janvier dernier avec la sociologue Marlène Benquet.

    Retrouvez l’émission ici : http://loldf.org/spip.php?article416

  • 10 décembre 2014
    Les votes frontistes en France, une conférence de Patrick Lehingue

    Mercredi 10 Décembre 2014

    On a diffusé une Conférence de Patrick Lehingue, professeur de science politique à l’université de Picardie (CURAPP) intitulée « Un conglomérat électoral ‘désordonné’ ? Les votes frontistes en France ». Cette conférence a été enregistrée le 11 avril 2014 lors du festival Raisons d’agir « L’amour de l’ordre — Conservateurs, réactionnaires, intégristes, etc. » http://festivalraisonsagir.org


  • 3 décembre 2014
    avec Nelly Quemener Le Pouvoir de l’humour

    Mercredi 3 décembre 2014, on a reçu Nelly Quemener à l’occasion de la sortie de son livre Le Pouvoir de l’humour, Politiques des représentations dans les médias en France aux éditions Armand Collin.


  • 26 novembre 2014
    Voyage de classes avec Nicolas Jounin

    Mercredi 26 novembre 2014

    Préparez vos billets de métro, vos cahiers, vos chemises bien repassées et rangez vos basket, on va voyager avec des étudiants en sociologie du 93 du côté des beaux quartiers dans le 8ème arrondissement de Paris avec le sociologue Nicolas Jounin qui vient de publier Voyage de classes aux éditions La Découverte.

    Présentation de l’éditeur :
    "Une demi-heure de métro sépare les quartiers parmi les plus pauvres de France de ses zones les plus riches. Partis de Saint-Denis, dans la banlieue nord de Paris, une centaine d’étudiants ont enquêté sur trois quartiers bourgeois du VIIIe arrondissement de la capitale. Pour s’initier à la démarche sociologique, ils ont dû se familiariser avec un monde nouveau et étrange, dont les indigènes présentent des coutumes et préoccupations insolites.
    Boire un café dans un palace pour observer ce qui s’y passe (et être traité comme un client illégitime), stationner dans les boutiques de luxe pour décrire leur organisation (et se faire mettre dehors), apprendre à manger un mille-feuilles à 14 euros avec des « bourgeoises », approcher des institutions prestigieuses où les femmes n’ont pas le droit de vote, se faire expliquer le Bottin mondain et l’arrangement des mariages, interviewer dans son hôtel particulier un grand dirigeant qui « fait partie de ces familles qui ont des châteaux un peu partout » : ce sont quelques-unes des expériences que ces étudiants du 93 ont vécues. En même temps qu’il leur a fallu dompter l’exotisme pour bien comprendre le milieu dans lequel ils pénétraient, ils ont dû encaisser l’humiliation des multiples rappels à l’ordre social que suscitait leur démarche.
    Des premières incursions anonymes et timides jusqu’aux face-à face sans échappatoire, ce livre raconte de manière crue et joyeuse les batailles livrées pour mieux connaître un monde social dominant. L’enjeu : renverser l’habitude qui veut que ce soit « ceux d’en haut » qui inspectent l’existence de « ceux d’en bas »"


  • 19 novembre 2014
    avec les sociologues Cédric Lomba et Séverin Muller Les travailleurs du médicament
    L’industrie pharmaceutique sous observation

    Mercredi 19 Novembre 2014

    Au-delà du choix des petites pilules pour faire baisser la fièvre et des gros scandales sanitaires, que sait-on sur l’industrie pharmaceutique ? Dans quelles conditions les médicaments sont-ils produits ? Comment sont-ils distribués ? On a ouvert la boîte noire pharmaceutique avec les sociologues Cédric Lomba et Séverin Muller à l’occasion de la sortie du livre qu’ils ont co-dirigé avec Pierre Fournier « Les travailleurs du médicament. L’industrie pharmaceutique sous observation », publié aux éditions Eres.


  • 12 novembre 2014
    (Rediffusion) Visite de l’exposition "Vies d’exil - des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie (1954 - 1962)"

    Mercredi 12 novembre 2014, on a rediffusé la visite enregistrée de l’exposition
    "Vies d’exil - des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie (1954 - 1962)".

    Retrouvez l’émission ici :
    http://loldf.org/spip.php?article373

  • 5 novembre 2014
    avec la sociologue Violaine Girard De la politisation des classes populaires périurbaines

    Mercredi 5 Novembre 2014,
    on a parlé de la politisation des classes populaires périurbaines avec la sociologue Violaine Girard. Des classes populaires acquises au FN ? Pas si sûr, on a été au-delà des raccourcis et des fausses évidences.

    A lire sure le sujet :
    http://www.savoir-agir.org/IMG/pdf/SA26-DossierGirard.pdf


  • 29 octobre 2014
    Mai 1968, un pavé dans leur histoire avec Julie Pagis

    Mercredi 29 Octobre 2014
    Ce n’est qu’un début, continuons le combat ! On a parlé des parcours de « soixante-huitards ordinaires » et de leurs enfants avec la sociologue Julie Pagis à l’occasion de la sortie de son bouquin Mai 1968, un pavé dans leur histoire publié aux Presses de Sciences Po.

    Présentation de l’éditeur :
    "Qui sont celles et ceux qui ont fait Mai 68 ? Pourquoi et comment leurs trajectoires individuelles sont-elles entrées dans l’histoire ? En portent-ils encore aujourd’hui les marques ? Quel a été l’impact de leur militantisme sur leurs enfants ?
    Pour répondre à ces questions, Julie Pagis, s’appuyant sur une enquête d’ampleur consacrée aux parcours de « soixante-huitards ordinaires », combine analyses statistiques et récits de vie d’ex-soixante-huitards et de leurs enfants.
    Prenant ses distances avec le lieu commun d’une « génération 68 » devenue opportuniste, occupant des postes de pouvoir dans les champs politiques, médiatiques ou littéraires et convertie au« libéral-libertarisme », l’auteure explore avec finesse la diversité des profils des femmes et des hommes qui ont participé à Mai 68, avant de montrer les effets multiples de cet engagement dans les sphères professionnelles, amoureuses, militantes ou familiales.
    Des racines de l’engagement à la transmission familiale du militantisme en passant par les diverses reconversions post-soixante huitardes, l’ouvrage vient réhabiliter une histoire plurielle de Mai 68, largement ensevelie au fil des célébrations décennales des événements."


  • 22 octobre 2014
    Le communisme désarmé avec Julian Mischi

    Mercredi 22 octobre 2014, on a reçu le sociologue Julian Mischi à l’occasion de la sortie de son livre Le communisme désarmé aux éditions Agone.
    Présentation de l’éditeur :
    "Le communisme a autant été désarmé par ses adversaires socialistes et de droite, dans un contexte d’offensive néolibérale, qu’il s’est désarmé lui-même en abandonnant l’ambition de représenter prioritairement les classes populaires.
    Analyse du déclin d’un parti qui avait produit une élite politique ouvrière, ce livre propose une réflexion sur la construction d’un outil de lutte collectif contre l’exclusion politique des classes populaires. Cette revisite de l’histoire récente du PCF relève d’un enjeu majeur pour une gauche de plus en plus coupée des groupes populaires.
    S’appuyant sur une enquête de terrain et des archives internes, l’auteur montre comment, au-delà des transformations des milieux ouvriers, les classes populaires sont marginalisées au sein du PCF. En traquant toute divergence interne et en changeant continuellement de ligne, l’appareil central provoque des départs massifs de militants. Prêter attention à ce qui se passe à « la base » rend compte des transformations des manières de militer dans un contexte de fragilisation du mouvement ouvrier."


  • 15 octobre 2014
    avec Philippe Batifoulier Capital santé
    Quand le patient devient client

    Quoi de neuf docteur ? Le 15 octobre 2014, on a reçu Philippe Batifoulier pour parler de "Capital santé, quand le patient devient client" aux éditions La découverte.


  • 8 octobre 2014
    Jef Klak

    Mercredi 8 octobre 2014, on a reçu des artisan-e-s de la nouvelle revue Jef Klak.
    Jef Klak, c’est une revue papier tous les six mois (à pagination variable), un disque de création sonore (téléchargeable icitte :http://jefklak.org/?p=956), un site Internet (http://jefklak.org/) et un journal mural.

    "Qui est Jeff Klak ?
    Perdus qui aiment se perdre
    belle épine / vaste foin

    Nous n’avons rien
    sinon les mots à trouver
    des phrases à tenter
    qui ne glissent déjà
    retenir les images
    malgré nos semblants
    se battre et traduire
    devenir commun
    faire fou
    hors des colonnes où l’on marche.

    Le faire seul ?
    La vie est trop grande,
    et la solitude un empire bien prospère.
    Demeure un bloc.
    Nous allons ailleurs.

    Alors, faire ensemble.
    Notre nom ? 
    Jef Klak."


  • 1er octobre 2014
    Ceux qui marchent encore : 4. Autour de la "Beur Génération"

    Mercredi 1er octobre 2014, on a diffusé des extraits de la rencontre intitulée « Autour de la “Beur Génération” », qui a eu lieu dans le cadre du forum Ceux qui marchent encore, organisé les 7 et 8 décembre 2013, par le Tactikollectif, l’Echo des Cités et Remembeur, à l’occasion des 30 ans de la marche pour l’égalité et contre le racisme.

    La rencontre était animée par Tayeb Cherfi et réunissait Samia Messaoudi, Mustapha Amokrane, Mehdi Charef, Naïma Yahi, Maître Madj.

    Quelques liens pour en savoir plus :
    http://www.tactikollectif.org/component/flexicontent/39-actus-r%C3%A9seaux/157-7-8-d%C3%A9cembre-%C3%A0-paris-forum-ceux-qui-marchent-encore

    http://remembeur.com/

    https://marcheegalite.wordpress.com/


  • 24 septembre 2014
    Ceux qui marchent encore : 3. les années banlieues

    Mercredi 24 septembre 2014, on a diffusé des extraits de la rencontre intitulée « Les années banlieues », qui a eu lieu dans le cadre du forum Ceux qui marchent encore, organisé les 7 et 8 décembre 2013, par le Tactikollectif, l’Echo des Cités et Remembeur, à l’occasion des 30 ans de la marche pour l’égalité et contre le racisme.

    La rencontre était animée par Tarek Kawtari et réunissait notamment Zouina Meddour, Franco Lolia, Sarah Oussekine, Hamza Aarab, Almany Kanouté, Cristel Husson.

    Quelques liens pour en savoir plus :
    http://www.tactikollectif.org/component/flexicontent/39-actus-r%C3%A9seaux/157-7-8-d%C3%A9cembre-%C3%A0-paris-forum-ceux-qui-marchent-encore

    http://remembeur.com/

    https://marcheegalite.wordpress.com/


  • 17 septembre 2014
    Ceux qui marchent encore : 2. les années marches (1980-1990), deuxième partie

    Mercredi 17 septembre 2014, on a diffusé la seconde partie d’extraits de la rencontre intitulée « Les années marches 1980-1990 », qui a eu lieu dans le cadre du forum Ceux qui marchent encore, organisé les 7 et 8 décembre 2013, par le Tactikollectif, l’Echo des Cités et Remembeur, à l’occasion des 30 ans de la marche pour l’égalité et contre le racisme.

    La rencontre était animée par Abdellali Hajjat et réunissait Noredine Iznasni, Djida Tazdaït, Yasmina Kherfi, Rachid Amghar, Rachida Azoug, Farouk Sekaï.

    Quelques liens pour en savoir plus :
    http://www.tactikollectif.org/component/flexicontent/39-actus-r%C3%A9seaux/157-7-8-d%C3%A9cembre-%C3%A0-paris-forum-ceux-qui-marchent-encore

    http://remembeur.com/

    https://marcheegalite.wordpress.com/


  • 10 septembre 2014
    Ceux qui marchent encore : 2. les années marches (1980-1990), première partie

    Mercredi 10 septembre 2014, on a diffusé une première partie d’extraits de la rencontre intitulée « Les années marches 1980-1990 », qui a eu lieu dans le cadre du forum Ceux qui marchent encore, organisé les 7 et 8 décembre 2013, par le Tactikollectif, l’Echo des Cités et Remembeur, à l’occasion des 30 ans de la marche pour l’égalité et contre le racisme.

    La rencontre était animée par Abdellali Hajjat et réunissait Noredine Iznasni, Djida Tazdaït, Yasmina Kherfi, Rachid Amghar, Rachida Azoug, Farouk Sekaï.

    Quelques liens pour en savoir plus :
    http://www.tactikollectif.org/component/flexicontent/39-actus-r%C3%A9seaux/157-7-8-d%C3%A9cembre-%C3%A0-paris-forum-ceux-qui-marchent-encore

    http://remembeur.com/

    https://marcheegalite.wordpress.com/


  • 3 septembre 2014
    Ceux qui marchent encore : 1. les années immigrées (1970-1980)

    Mercredi 3 septembre 2014, pour la rentrée des Oreilles on vous propose des extraits de la rencontre intitulée « Les années immigrées 1970-1980 », qui a eu lieu dans le cadre du forum Ceux qui marchent encore, organisé les 7 et 8 décembre 2013, par le Tactikollectif, l’Echo des Cités et Remembeur, à l’occasion des 30 ans de la marche pour l’égalité et contre le racisme.

    La rencontre était animée par Farid Taalba et réunissait Jean-Pierre Thorn et Saliha Amara.

    Quelques liens pour en savoir plus :

    http://www.tactikollectif.org/component/flexicontent/39-actus-r%C3%A9seaux/157-7-8-d%C3%A9cembre-%C3%A0-paris-forum-ceux-qui-marchent-encore

    https://marcheegalite.wordpress.com/

    http://remembeur.com/http://remembeur.com/


  • 2 juillet 2014
    Fin de saison

    Le 2 juillet 2014, on fini la saison avec une petite sélection parmi les émissions réalisées cette année.


  • 25 juin 2014
    Radio Futbol !

    Le 25 juin 2014,
    on a fait une spéciale Copa do mundo, en première mi-temps on a parlé des mouvements sociaux au Brésil avec Fabrice du collectif La coupe est pleine, et en deuxième mi-temps de la place des femmes dans le football avec Audrey Keyser co-auteur de « Football féminin, la femme est à l’avenir du foot » publié aux éditions Le bord de l’eau, de Cécile de l’équipe de football des Dégommeuses et Romarin commentateur sportif en duo avec Patrick.

    Pour aller plus loin sur le sujet :

    Sur la coupe est pleine : https://france.attac.org/IMG/pdf/lacoupeestpleineimpr.pdf

    Sur le livre « Football féminin, la femme est à l’avenir du foot » : http://www.editionsbdl.com/fr/books/football-fminin.-la-femme-est-lavenir-du-foot/210/

    Sur les Dégommeuses :http://footforlove.yagg.com/category/les-degommeuses-2/

    Pour suivre les commentaires de Patrick & Romarin : https://twitter.com/PatrickRomarin


  • 18 juin 2014
    Femmes en lutte 93

    Seine Saint Denis, luttes des femmes, lutte de classe.
    Le 18 Juin 2014, on a reçu en plateau des militantes du collectif Femmes en lutte 93.
    http://femmesenlutte93.over-blog.com/


  • 11 juin 2014
    La censure militaire et policière durant la guerre 1914-1918 avec Maurice Rajsfus

    Le 11 juin 2014

    A l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, on est revenu sur l’histoire de la censure militaire et policière durant la guerre 1914-1918 avec Maurice Rajsfus, son bouquin est publié aux éditions du Cherche Midi.

    Présentation de l’éditeur :
    "Dès les premiers jours de la Grande Guerre, la censure est instaurée et cette mesure va bien au-delà du contrôle pointilliste de la presse. L’état-major de l’armée, chargé des opérations de censure, délègue une grande partie de son pouvoir à la préfecture de police. Sont traqués prioritairement les propos défaitistes, les slogans et écrits divers appelant à la paix. Plus généralement, l’attention est portée à tout ce qui pourrait nuire au moral des troupes et à celui de l’arrière. Des pères-la-pudeur s’acharnent sur des chansons datant de la Belle Époque et il en va de même pour le théâtre, le cinéma et la littérature.
    Une armée de censeurs veille également dans le domaine du contrôle postal aux armées, tandis que nombre de civils voient leur correspondance interceptée par la police. L’intérêt supérieur de l’État commande de régenter aussi la vie privée des Français.
    En fait, tous les moyens d’expression sont devenus suspects et les Français sont encadrés dans un système qui ne laisse plus d’espace à l’expression libre."


  • 4 juin 2014
    avec la réalisatrice Lucie Tourette et le sociologue Pierre Barron « On vient pour la visite »

    Le 15 avril 2008, trois cents travailleurs sans papiers se mettent en grève et occupent leurs entreprises, en région parisienne. Ils seront bientôt des milliers. Ce mouvement est inédit : il lie un mode d’action traditionnel du mouvement ouvrier, une grève avec occupation des lieux de travail, à la revendication centrale de la lutte des sans-papiers, la régularisation.
    Des sans-papiers gagnent leur régularisation : "On vient ici pour la visite" est un documentaire sur une grève inédite filmée de l’intérieur.

    Le 3 juin 2014, on a reçu la réalisatrice Lucie Tourette et le sociologue Pierre Barron pour en parler.

    http://vimeo.com/53048336


  • 21 mai 2014
    (Rediffusion) Les 40 ans des lois Veil avec Bibia Pavart

    Il y a 40 ans, le 19 mai 1974 Giscard était élu président et nomme alors Simone Veil ministre de la santé.
    Le 21 mai 2014, on est revenu sur la genèse des lois Veil en rediffusant un entretien avec l’historienne Bibia Pavart qui a notamment publié « Si je veux, quand je veux - Contraception et avortement dans la société française (1956-1979) », aux Presses Universitaires de Rennes.

    Retrouvez l’émission originale ici : http://loldf.org/spip.php?article363

  • 14 mai 2014
    avec Stéphanie Gibaud Les coulisses de l’évasion bancaire en Suisse

    UBS : Tournoi de golf, grand chef, palace et blanchiment en bande organisée de fraude fiscale...
    Le 14 mai 2014 on recevait Stéphanie Gibaud pour la sortie de son bouquin "la femme qui en savait vraiment trop, les coulisses de l’évasion fiscale en suisse" aux éditions du Cherche-midi.


  • 7 mai 2014
    « En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite » avec Pierre-Yves Bulteau

    Mercredi 7 mai 2014, on a reçu Pierre-Yves Bulteau pour la sortie de son livre utile et nécessaire "En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite", 73 idées de l’extrême droite contrecarrées une à une (éditions de l’atelier).

    Présentation de l’éditeur :
    « Sur fond de crise économique et sociale persistante, l’extrême droite propage ses idées et désigne les boucs émissaires : « Il n’y a jamais eu autant d’étrangers en France », « Nous sommes envahis par l’islam qui veut détruire notre mode de vie », « Si les entreprises licencient, c’est à cause des travailleurs indiens et chinois qui acceptent des salaires de misère ». Mensonges et idées fausses sont mobilisés pour des promesses illusoires : « Renvoyons les étrangers chez eux, le chômage disparaîtra », « Réservons les logements sociaux aux Français », « Sortons de l’euro pour rétablir la santé économique de la France »… »
    http://www.editionsatelier.com

    En prolongement du livre :
    https://www.facebook.com/ideesfaussesextremedroite


  • 16 avril 2014
    (Rediffusion) Refaire la cité avec Michel Kokoreff

    Mercredi 16 avril 2014, on a rediffusé l’entretien avec le sociologue Michel Kokoreff, réalisé le 27 février 2013, à propos de son livre co-écrit avec Didier Lapeyronnie : « Refaire la cité – l’avenir des banlieues » (éditions Seuil).

    Retrouvez l’émission ici :
    http://www.loldf.org/spip.php?article364

  • 9 avril 2014
    « La Nature est un champ de bataille » avec Razmig Keucheyan

    Mercredi 9 avril 2014, on a parlé écologie, financiarisation de l’écologie et racisme environnemental avec Razmig Keucheyan qu’on a reçu pour nous parler de son livre « La Nature est un champ de bataille ». Parce que non, la lutte contre le réchauffement climatique ne peut pas être consensuelle !

    Présentation de l’éditeur :
    « Face à la catastrophe écologique annoncée, les bonnes âmes appellent l’humanité à « dépasser ses divisions » pour s’unir dans un « pacte écologique ». Cet essai s’attaque à cette idée reçue. Il n’y aura pas de consensus environnemental. Loin d’effacer les antagonismes existants, la crise écologique se greffe au contraire à eux pour les porter à incandescence. Soit la localisation des décharges toxiques aux États-Unis : si vous voulez savoir où un stock de déchets donné a le plus de chances d’être enfoui, demandez-vous où vivent les Noirs, les Hispaniques, les Amérindiens et autres minorités raciales. »
    http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_nature_est_un_champ_de_bataille-9782355220586.html


  • 2 avril 2014
    Zapatisme et adieux au capitalisme avec Jérôme Baschet

    Mercredi 2 avril 2014, on a fait nos adieux au capitalisme avec l’historien Jérôme Baschet. Son livre « Adieux au capitalisme, Autonomie, société du bien vivre et multiplicité des mondes » est publié aux éditions La découverte.

    Présentation de l’éditeur :
    « Il est temps de rouvrir le futur. Et d’engager résolument la réflexion sur ce que peut être un monde libéré de la tyrannie capitaliste. C’est ce que propose ce livre, en prenant notamment appui sur les expérimentations sociales et politiques accumulées par l’insurrection et les communautés zapatistes, une « utopie réelle » de grande envergure.
    Pratiquer une démocratie radicale d’autogouvernement et concevoir un mode de construction du commun libéré de la forme État ; démanteler la logique destructrice de l’expansion de la valeur et soumettre les activités productives à des choix de vie qualitatifs et collectivement assumés ; laisser libre cours au temps disponible, à la dé-spécialisation des activités et au foisonnement créatif des subjectivités ; admettre une véritable pluralité des chemins de l’émancipation et créer les conditions d’un véritable échange interculturel : telles sont quelques-unes des pistes qui dessinent les contours d’un anticapitalisme non étatique, non productiviste et non eurocentrique.
    En conjuguant un effort rare de projection théorique avec une connaissance directe de l’une des expériences d’autonomie les plus originales et les plus réflexives des dernières décennies, Jérôme Baschet s’écarte des vieilles recettes révolutionnaires dont les expériences du XXe siècle ont montré l’échec tragique. Il propose d’autres voies précises d’élaboration pratique d’une nouvelle manière de vivre. »


  • 26 mars 2014
    Hommage à Jean-Luc Einaudi

    Mercredi 26 mars 2014, nous avons rendu hommage à Jean-Luc Einaudi en rediffusant des extraits d’entretiens réalisés en 2002 et 2004, autour du 17 octobre 1961 et de la vie de Georges Mattei, une figure mal connue de l’anticolonialisme...


  • 19 mars 2014
    « Jeunesses arabes. Du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques » avec Laurent Bonnefoy

    Le 19 mars 2014, on a bousculé les clichés sur les jeunesses arabes. On est allé du côté des rappeurs de Bab el Oued, des qateurs yéménites, des garçons manqués d’Arabie Saoudite, des supporters du Barça en Palestine ou des buveurs de Beyrouth en compagnie de Laurent Bonnefoy qui a coordonné avec Myriam Catusse « Jeunesses arabes. Du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques » aux éditions La découverte.

    Présentation de l’éditeur :
    Ce livre propose un regard inédit sur les nouvelles générations du monde arabe. Un regard calme, vivant et parfois déroutant qui s’écarte des clichés. Non, les jeunes Arabes ne peuvent se réduire aux figures du terroriste potentiel, de l’éternel migrant ou de l’icône exotique de la « révolution » !
    http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Jeunesses_arabes-9782707177155.html


  • 12 mars 2014
    (Rediffusion) Marielle Debos : le métier des armes au Tchad

    Mercredi 12 mars 2014, on a réécouté l’interview avec Marielle Debos : le métier des armes au Tchad, qu’on avait reçue le 24 avril 2013 dans Les Oreilles Loin du Front.
    Retrouvez-là ici : http://loldf.org/spip.php?article372

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |