Les oreilles loin du front
Accueil du site > Emissions > Les Roms, et qui d’autre ? (partie 2)

Les Roms, et qui d’autre ? (partie 2)

MP3 - 86.7 Mo

mercredi 22 septembre 2010, par loldf

Samedi 11 septembre 2010, on est allé enregistrer les propos qui se sont tenus lors de la rencontre intitulée "Les Roms, et qui d’autre ?"(voir le texte de présentation ci-dessous). Voici, pour cette deuxième partie, des extraits des interventions de Patrick Henriot (Magistrat), Christophe Mileschi (Italianiste et écrivain), Jacques Rancière (Philosophe) et Sophie Wahnich (Historienne), lors de la seconde table ronde : "L’identité nationale" ou le racisme d’Etat.

*Parce que nous refusons le silence, parce que nous ne consentons pas à la politique menée en France à l’égard des Roms depuis cet été et depuis 2002, parce que nous condamnons la xénophobie des politiques migratoires, marquons notre opposition à ce racisme d’Etat.

L’été a été particulièrement violent en matière de politique française, puisque le gouvernement a ostensiblement fait expulser des ressortissants de l’Union européenne vers la Roumanie et la Bulgarie, en raison de leur origine ethnique. Les expulsions sont orchestrées au mépris du droit européen (principe de la libre circulation) et des valeurs les plus fondamentales. Ce racisme d’État, qui stigmatise une catégorie de population extrêmement congrue de France, permet d’occulter des problèmes réels qui ne sont ni roumains, ni bulgares, ni tsiganes, ni même européens mais bien français. Certains, malgré la période estivale, ont manifesté leur opposition à cette politique indigne. Mais il nous semble nécessaire que, sur une question qui engage ce qu’il y a de plus fondamental en termes de droits humains, nous nous exprimions collectivement. Il nous semble donc utile et urgent de réagir haut, fort et ensemble à ces dérives dramatiques qui pourraient nous mener encore plus loin si nous n’affirmions pas, au plus vite, que nous les condamnons fermement.
Ce rassemblement était organisé par Cécile Canut (professeur de sociolinguistique à l’Université Paris-Descartes), Cécile Kovacshazy (maître de conférences en littérature comparée à l’Université de Limoges) et Thomas Lacoste (cinéaste et éditeur, La Bande Passante). Il a eu lieu à « La Parole Errante » qui héberge depuis peu les Roms de Montreuil récemment expulsés.

ecouter

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0